Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

MEDELLIN, DE LA PEUR A LA RENAISSANCE !

Medellin, capitale du département colombien d'Antioquia, représente l'histoire fascinante d'une ville qui, en seulement deux décennies, est passée d'un conglomérat notoirement violent à une ville devenu un modèle d'innovation urbaine.

Parrainez cette note:

La forme en argent des sociétés latines en Afrique. C’est un showroom à Abidjan, en Côte d’Ivoire et à Lagos, au Nigéria, chargé de promouvoir les produits et services de nos futurs partenaires latino-américains dans le but de leur procurer des marchés.

Medellin, capitale du département colombien d’Antioquia, représente l’histoire fascinante d’une ville qui, en seulement deux décennies, est passée d’un conglomérat notoirement violent à une ville devenu un modèle d’innovation urbaine.

Aujourd’hui, Medellín est une ville qui célèbre la vie, déterminée dans son engagement à créer un cadre plus juste, plus humain, plus libre et plus heureux pour ses habitants. L’expansion urbaine incontrôlée a donné naissance à de vastes zones d’habitations informelles qui occupaient les collines le long de la périphérie de la zone urbanisée. Ce n’est pas un problème exclusif à Medellín : de nombreuses villes y sont confrontées, notamment en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Le fait que la situation à Medellin ait été exacerbée par les combats alimentés par la drogue qui se sont déroulés sur les toits de leurs communes ne fait que rendre leur transformation encore plus exceptionnelle.

Medellin de nos jours, tutoie les villes les plus modernes et agréables du monde, avec son métro moderne ou les habitants y célèbrent ‘’ LA CULTURA DEL METRO’’, on y sent la volonté ferme des habitants de faire oublier au plus vite, un passé sombre et violent où les cartels de la drogue y régnaient en maîtres absolus.

Medellin, c’est aujourd’hui la joie de vivre, la fierté d’une cité ayant connue un changement radical en moins de 15 ans. La ville compte au moins 6 universités publiques et une bonne quarantaine de privées. Grace à son métro et le métro câble aérien, qui traverse toute la ville, les embouteillages y sont quasi inexistants.  Très souvent, on a vite fait de croire, que cette ville est demeurée avec la triste réputation qui lui collait à la peau, il suffit pourtant de s’y rendre pour constater le grand changement survenu dans cette ville qui n’a certainement pas fini de nous surprendre, par son élégance et son innovation !

David Levi